HOTEL DE VILLE
37, avenue Carnot - BP 80109 - 54133 Saint-Max Cedex
Tél. 03 83 18 32 32

Saint Max

LISTE "SAINT-MAX, AUTREMENT AVEC VOUS"

 

 

VERS LES JOURS HEUREUX!

 

La crise sanitaire est le révélateur de la fragilité de notre jeunesse : étudiants, apprentis, stagiaires, jeunes actifs…Dans ce contexte, la Métropole du Grand Nancy établit un véritable Plan Jeune. Sociologiquement, dans nos 20 communes : 15% ont moins de 15 ans, 23% ont moins de 20 ans et 27% sont âgés entre 15 et 29 ans. Les jeunes de 18 à 29 ans représentent un habitant sur 5 de la Métropole du Grand Nancy.

Selon INSEE un quart des jeunes adultes (18-24 ans) vit sous le seuil de pauvreté en France. En 2018, 33% des moins de 30 ans de la population du Grand Nancy vivait sous le seuil de pauvreté (quasi 8 points de plus que la moyenne des jeunes du territoire Grand Est). La droite pense que les jeunes aiment être des assistés, nous pensons le contraire! Ils sont créatifs, ambitieux, leur donner les moyens de vivre et d’écrire leur projet est la clé de la réussite et celle de notre avenir commun.

Malgré le contexte sanitaire, la politique volontariste de la Métropole en faveur de la jeunesse est très engagée : maintien d'un accès aux loisirs, à la culture, (gratuité des musées pour les moins de 26 ans et les étudiants par exemple)…

 

Certes, les jeunes ne sont pas les seuls à souffrir du contexte ambiant mais nous pourrons tous bénéficier d’une manière ou d’une autre du plan mis en place par la Métropole, que ce soit au niveau de la mobilité, des transports ou des loisirs par exemple.

Et pour symboliser « le monde d’après » le projet au lieudit la « Méchelle » arrive à terme pour le retour des jours heureux.

A partir du 15 juin, une nouvelle offre estivale portée par la Métropole offrira 40 000 m carrés de nature, d’activités de plein air, compléter par des animations sportives, d’un espace de piquenique, d’un site de restauration. Comme un air de vacances à domicile, les grands Nancéens auront le bonheur de baignades, et autres animations : cinéma en plein air, musiques (tout ce programme sera naturellement adapté aux contraintes sanitaires). C’est l’aménagement d’une base de loisirs estivaux installé sur les bords de la Meurthe entre Tomblaine et Nancy : « la plage des 2 rives ». Gratuit pour toutes et tous, cet espace s’appuie sur les atouts naturels du territoire à travers les rives de Meurthe et ses berges. Une véritable oasis de fraicheur dédiée à la détente, au dépaysement pour s’éloigner un temps de la morosité sanitaire. Jusqu’au 15 septembre, tous les grands nancéens et plus particulièrement ceux qui n’ont pas la chance de partir en vacances auront un lieu d’évasion au cœur de la ville.   Un espace qui conjugue démarche de la transition écologique et santé publique pour lutter contre la montée des températures. Un rendez-vous à coup sûr, festif, populaire, solidaire, un véritable lieu de partage et convivialité.

Certes, le cout est important sur la première année pour que le terrain puisse accueillir les équipements. Cependant, les investissements, notamment de viabilisation, seront pérennes et bienvenus pour d'autres projets. Cet espace, la Plage des 2 Rives, pensé depuis longtemps, la Métropole l’a fait répondant ainsi à une demande très forte : celle d'un lieu de baignade en plein air !

Les 3 élus métropolitains de l’équipe majoritaire de st Max se sont abstenus lors du vote de ce projet. Concluons, avec humour…Nous n’avons pas les mêmes valeurs !

BEL ETE A TOUS !!

 

 

Notre permanence mensuelle reste suspendue pour le moment. Nous espérons vous retrouver dès la rentrée. Vous pouvez continuer à nous suivre et nous interpeler :  http://saint-max-autrement.fr/ - Page Facebook : elu.e.s d’oppositions Saint Max

C’est l’histoire d’un tram….

Jeudi 11 février 2021, la majorité métropolitaine a acté le report du projet du nouveau tram au profit d’une refonte de l’ensemble des mobilités. L’équipe de l’exécutif ne réalisera pas le tramway fer d’Essey-lès-Nancy à Vandœuvre-Brabois au cours de son mandat 2020-2026.

L’une des raisons majeures est financière. Le contexte est compliqué : la crise sanitaire et ses incertitudes, l’endettement de la Métropole, le cout du projet. Le budget de départ qui était de 250 millions d’euros a explosé pour dépasser les 500 millions d’euros aujourd’hui. Le rapport de la chambre régionale des comptes concernant les finances du Grand Nancy entre 2013 et 2018 est terrible ! Les magistrats sont très sévères avec la gestion de l’ère Rossinot, qui a plongé la Métropole dans un déficit chronique, rendant la métropole incapable de tout investissement tant ses marges de gestion sont nulles et son endettement colossal. Le coup de grâce a été donné avec la rénovation indispensable du viaduc Kennedy dont le montant se situe entre 20 et 30 millions d’euros. Dans l’état actuel des choses, financer le projet de tramway tel qu’il est, devient impossible sans affecter gravement les autres investisse­ments notamment en matière de mobilité et empêcher de mener à bien les autres politiques publiques. D’autant plus que le Président de la Métropole Mathieu Klein confirme qu’il n’y aura pas d’augmentation des taux d’impôts des Grands Nancéiens.

Les travaux du projet devaient débuter cette année, la mise en service du tronçon Porte verte (Essey-lès-Nancy) - Jeanne d’Arc (Vandœuvre-lès-Nancy) en 2023, la montée de Brabois en 2026 et la prolongation jusqu’à Roberval en 2028.

Cette prise de position du Grand Nancy est une opportunité pour remettre à plat le dossier global des mobilités au sein de la Métropole et du bassin de vie de Nancy, avec un plan vélo ambitieux (200 kilomètres de pistes sécurisées), un véritable plan piéton et un nouveau réseau de bus en site propre, s’appuyant sur les besoins des Grands Nancéiens.

La décision de suspendre ce projet est un acte courageux, lucide, un choix de raison financier.

Les usagers maxois l’auront bien compris d’autant plus que l’intérêt d’un tram n’est pas remis en cause. Pour preuve, la métropole lance  de nouvelles études, une concertation citoyenne pour proposer en septembre un nouveau plan de transports pour une mise en fonction en 2023 quand le tram sur pneu sera supprimé (sauf si la Métropole obtient la prolongation de l’exploitation du tram actuel). Aujourd’hui s’ouvre le nouveau chapitre des mobilités de toute la métropole.

Notre permanence mensuelle reste suspendue pour le moment, elle reprendra dès que possible. Vous pouvez continuer à nous suivre et nous interpeler : : http://saint-max-autrement.fr/

 

Le groupe Saint Max Autrement Avec Vous :

contact@saint-max-autrement.fr

 

 

 

 

 


 

 

 

La gratuité du tram le week-end!

 

Gratuité du réseau Stan (tram et bus) le Weekend : les habitants le savent déjà mais il est toujours agréable de se réjouir de bonnes nouvelles, surtout en ces temps difficiles à de nombreux points de vue.

Le Président de la Métropole, Mathieu Klein, l’avait annoncé dans son programme et c'est effectif depuis le 5 décembre.

Les maxois au premier plan des utilisateurs peuvent se réjouir de la nouvelle politique concernant le projet métropolitain de mobilités. C’est avec réalisme et ambition que l’équipe chargée du dossier mobilité continue d’y travailler, cette première mesure de gratuité n’étant qu’un début !

Chacun doit prendre conscience que les mobilités sont un défi majeur de notre avenir.

Non seulement cette gratuité correspondait à une grande attente des usages mais c’est aussi une mesure phare dans le cadre de la transition écologique. Instaurer la gratuité c’est réduire la place de la voiture en ville, Instaurer la gratuité va dans le sens de l’amélioration de la qualité de l’air, Instaurer la gratuité c’est travailler en faveur du pouvoir d’achat des familles, Instaurer la gratuité c’est promouvoir la solidarité !

 

La Métropole a pour ambition de proposer à chacun une politique audacieuse à long terme : un cheminement vers la gratuité totale des transports en commun et le développement des modes doux de déplacement (vélo, marche…). Cela existe déjà depuis le 1er septembre 2018, à Dunkerque. C’est l’une des plus grandes agglomérations françaises à disposer d'un réseau de transport en commun fiable, efficace et gratuit pour tous !

Chacun a son rôle à jouer en matière de transition écologique, cette première étape marque une ère nouvelle dans les transports métropolitains, alors prenons le tram !!

 

Cette fin d’année nous donne l’occasion de vous adresser nos vœux de santé bien évidemment !! La santé, plus que jamais la clé de notre avenir collectif ! Continuons à être SOLIDAIRES et attentifs aux plus fragiles, à l’égard de ceux qui nous entourent mais aussi les invisibles…Malgré le contexte inédit, nous vous souhaitons de passer les meilleures fêtes possibles.

 

Le groupe Saint Max Autrement Avec Vous : contact@saint-max-autrement.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Groupe Saint-Max Autrement Avec Vous 

Christine MINERY, David BOIVIN,

Emmanuelle HERBUVAUX

Le groupe Saint-Max Autrement Avec Vous :

contact@saint-max-autrement.fr